Bien vieillir ou mieux vieillir

Est-ce là la question ?

Lier le vieillissement aux notions de bien-être et de bonne santé serait probablement une vision positive du concept du « bien vieillir ».

Savez-vous que le concept du « bien vieillir » a vu le jour en 1987 ? Deux chercheurs en gérontologie en sont à l’origine et développent la notion de personnes âgées comme personnes à part entière et non plus comme consommateurs de soins coûteux.

 Proposer un autre regard sur le vieillissement et miser sur la prévention n’est-ce pas là un défi de société ?

En 2015, une enquête européenne menée sur les Baby-boomers, mettait en évidence la juxtaposition entre « bien vieillir », bonne santé et bien-être.

Au 1e janvier 2020, l’INSEE annonce que les séniors âgés de 65 ans et plus représentent 20% de la population française (soit près de 13,5 millions d’individus).

La prévention de la perte d’autonomie prend alors tout son sens : l’amélioration de l’espérance de vie sans incapacité majeure devient un enjeu fort que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur de structures d’hébergement pour les séniors.

La crise sanitaire liée au Covid 19 a mis en évidence la fragilité de notre système de santé dans ce domaine et impose comme axes d’amélioration la prévention et l’adaptation des parcours de soins au vieillissement.

Bien-être physique et bien-être psychique sont intimement liés. Différents leviers contribuent à améliorer cet état global, et parmi eux, l’intégration d’une forte composante humaine et de proximité en répondant de façon ciblée aux attentes spécifiques des personnes âgées.

Savant jonglage ou savant dosage entre bien vieillir et bien-être pour prendre en compte les aspirations des individus devient le défi actuel à relever pour atteindre le point d’équilibre souhaité.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.